Contenu

Agroécologie dans le Rhin Supérieur La DRAAF Grand Est investie dans le Projet Interreg V ‘AGRO form’

Le projet INTERREG V « Agroécologie dans le Rhin Supérieur – Pratiques innovantes et formation », communément appelé AGRO Form, a pour objectif de développer des pratiques innovantes, économiques et transférables ayant pour finalité la réduction des produits phytopharmaceutiques et l’optimisation de la fertilisation à moindre impact sur la qualité du sol, de l’air et de l’eau.

Colloque le lancement du projet interreg V AGRO formPour ce faire, un réseau transfrontalier d’agriculteurs doit être créé pour promouvoir les échanges de pratiques entre exploitations agricoles conventionnelles et bio, les agriculteurs des deux côtés du Rhin faisant face à des défis sociétaux et réglementaires pour rendre leur production encore plus respectueuse de l’environnement. A travers les échanges transfrontaliers, on se rend compte de la manière dont les autres pays font face à la pression des consommateurs, du commerce et des législations. Pour essaimer les pratiques innovantes les centres de formation et autres acteurs du projet développeront par ailleurs des modules transfrontaliers de formation.

Le projet comprend deux volets : « pratiques innovantes » et « formation ».

Dans le domaine des « pratiques innovantes  », un réseau doit être créé pour identifier, diffuser et élaborer des méthodes de production alternatives, innovantes et transférables en production de fruits et de légumes, en viticulture et en grandes cultures. En production fruitière les groupes de travail se concentrent sur la production de pommes de table, en production de légumes sur les pommes de terre et les carottes, en grandes cultures sur la culture du blé et du maïs. En viticulture, tous les cépages sont concernés.

Pour ce faire, trois exploitations de chaque région (Pays de Bade, Alsace, Suisse du Nord et Rhénanie-Palatinat) ont été choisies en tant que fermes pilotes. Parmi celles-ci, dans la mesure du possible, deux entreprises conventionnelles et une bio. Au total, 43 exploitations régionales sont actuellement engagées dans le projet et développeront ainsi des échanges d’expériences, grâce auxquelles les exploitations pourront acquérir des connaissances afin d’optimiser l’utilisation des engrais et des pro-duits phytopharmaceutiques.

Les différents groupes de travail sont pilotés par une équipe de deux responsables de l’administration agricole d’Allemagne et de France. Les groupes visiteront chaque ferme de leur réseau au moins une fois pendant la durée du projet. Ce sera l’occasion d’échanger sur les processus de production et les coûts de production respectives et d’établir des comparaisons entre les exploitations. Par ailleurs des ré-unions de groupes offriront l’opportunité d’une analyse technique, économique et écologique dans le but d’optimiser la fréquence des traitements, les quantités de produits phytopharmaceutiques et les pratiques de fertilisation. Les résultats de ces échanges seront diffusés de manière anonyme parmi les agriculteurs, les conseillers et les formateurs dans la région du Rhin Supérieur. DU pense que inutile – par définition, diffusion de résultats.

logo de l'interreg Oberrhein Rhin SupérieurLa deuxième partie du projet AGRO Form concerne le secteur de la formation. Ici, l’objectif consiste à mettre en place un contenu et des concepts innovants de formation destinés aux agriculteurs, conseillers et formateurs pour essaimer les pratiques agroécologiques innovantes. Comme pour le premier volet du projet, le travail porte ici sur la production fruitière (pommes de table), de légumes (pommes de terre et carottes), les grandes cultures (blé et maïs) et la viticulture (tous cépages). L’objectif des groupes de travail est de développer des modules de formation transfrontaliers en français et en allemand et de les mettre en œuvre. Les groupes de travail dirigés par une équipe trinationale de France, de Suisse et d’Allemagne travaillent intensivement avec les centres de formation des quatre régions (Pays de Bade, Alsace, Suisse du Nord et Rhénanie-Palatinat).

Enfin, le projet s’attachera aussi à favoriser les échanges entre les apprenants et les formateurs des quatre régions partenaires.

drapeau de l'union européenneCe projet est soutenu par le Fonds Européen de développement régional dans le cadre du Projet Interreg V , ‘Agroécologie dans le Rhin Supérieur / Pratiques innovantes et formation’ - AGRO Form

Dans ce cadre, la DRAAF Grand Est pilote en lien avec les différents partenaires, le volet ‘formation’. Le projet est prévu sur 3 ans et a démarré le 1er avril 2017.

Plus d’infos  : cf. flyer AGRO Form et, à partir du 1er mai 2018, le site www.agroecologie-rhin.eu