Contenu

En coulisse avec le pôle examen du SRFD durant la période d’examen de l’enseignement agricole

Nous sommes le 7 juin 2017, les examens ont démarré depuis une semaine et nous sommes avec José Braun, chef du pôle examen au SRFD pour prendre la température, mais aussi pour en profiter pour en apprendre un peu plus sur l’activité du pôle.
Entre échanges de mails urgents et emploi du temps studieux, interview du chef de pôle :


- Pôle communication de la DRAAF Grand Est : José, pouvez-vous expliciter la période d’examen en quelques chiffres ?
- José Braun : la période d’examen s’étale du 1er juin au 10 juillet environ, en plus d’une session de rattrapage pour les absents justifiés, en septembre.
Pour cette première session de juin 2017 au format Grand Est, nous dénombrons un peu plus de 6 000 inscrits pour 75 établissements de formation sur la région administrative. Pour les formations où nous sommes aussi région organisatrice - 2 BTSA à l’échelle nationale (y compris pour l’outremer) et 4 Bac Pro sur le Nord-Est – on dénombre 8 500 candidats pour 170 établissements impliqués, 3 370 enseignants correcteurs ou examinateurs en face à face et pas loin de 800 professionnels examinateurs. Sur cette période d’examen, en région administrative, nous gérons la logistique des épreuves écrites d’EPS et de contrôles, la remontée des notes de contrôles en cours de formation, et la diffusion des résultats, alors qu’en tant que région organisatrice, nous gérons la logistique des épreuves orales et pratiques, les centres de corrections des écrits, les délibérations ainsi que la nomination des présidents de jurys et adjoints.

- Pôle communication : quels sont les grands défis du pôle examen pour assurer le bon déroulement des examens au niveau des établissements ?
- José Braun : tous les candidats doivent pouvoir être interrogés, corrigés et délibérés avant les dates limites et tous les candidats doivent être traités avec équité, ce qui se traduit dans les faits par l’observation du moins de recours possibles.


- Pôle communication : l’inscription aux examens est-elle « 100 % nature » et dématérialisée ?
- José Braun : La dématérialisation existe déjà pour les inscriptions des élèves issus des établissements – via le « portail examen » - et sera mise en place à partir de septembre pour les candidats isolés. Néanmoins, la signature n’est pas dématérialisée et le dossier d’inscription doit tout de même être imprimé et signé.

- Pôle communication : quel est le retour sur la session 2017 au niveau du pôle ?
- José Braun : Le travail a été dense pour cette première année en configuration « Grand Est » et l’est encore en ce moment pour notre équipe qui compte 9 personnes. Nous gérons un nombre très important de courriers (rapports de stage, dossiers de centre, convocations des professionnels) ; l’appui du centre de service interrégional examen (CIRSE), qui envoie notamment des convocations, est le bienvenu !

- Pôle communication : peut-on considérer que le pôle examen est la force de l’ombre ou bien l’huile dans le rouage des examens ?
- José Braun : effectivement, les élèves nous voient peu, mais nous sommes par contre en relation très étroite avec les établissements et représentons le 1er centre de conseil pour eux. Je dirais que nous sommes plutôt les rouages des examens que simplement l’huile… Nous sommes aussi une courroie de transmission entre le ministère de l’agriculture et les établissements.

Merci pour ce temps précieux accordé. Bon courage à toute votre équipe pour la fin des examens !