Contenu

Feu bactérien

Cette bactérie (Erwinia amylovora) représente un réel danger pour la production fruitière de poires et de pommes, elle peut aussi se développer sur de nombreuses espèces ornementales.

Le feu bactérien est une maladie dangereuse pour les arbres fruitiers à pépins (pommier, poirier, néflier, cognassier) et les maloïdés d’ornements (amélanchier, cognassier du japon, cotoneaster, aubépine, pyracantha, sorbier, alisier, cormier, Photinia davidiana). La maladie originaire d’Amérique du Nord est apparue en France en 1972 dans le Nord du pays et s’est étendue rapidement à une grande partie du territoire.

Erwinia amylovora est un organisme de quarantaine, contre lequel la lutte doit être permanente sur tout le territoire (arrêté du 31 juillet 2000 établissant la liste des organismes nuisibles aux végétaux, produits végétaux et autres objets soumis à des mesures de lutte obligatoire).

L’arrêté du 18 mai 2004 renforce la réglementation et instaure la création de "zones tampons" autour des parcelles de production de végétaux sensibles destinés aux régions de la "zone protégée" afin de mieux garantir la qualité sanitaire des plants.

Certaines espèces sensibles au feu bactérien sont interdites de plantation en France. La liste de ces espèces figure dans l’arrêté du 12 août 1994 relatif à l’interdiction de plantation et de multiplication de certains végétaux sensibles au feu bactérien.

Pour télécharger cet arrêté, cliquez sur le lien ci-dessous : arrete 12-08-1994 (format pdf - 14 ko - 15/12/2015)

Plantes interdites de multiplication et de plantation.
* Pommier à couteau : Abbondanza - James Grieve
* Pommier à cidre : Argile Rouge - Doux Normandie - Blanc Sûr - Peau de Chien - Tardive de la Sarthe
* Poirier : Bronstar - Laxton’s Superb - Durondeau - Madame Ballet - Passe Crassane
* Nashi : Kumoi - Nijisseiki
* Cotoneaster : Salicifolius floccosus - Salicifolius x’Herbsfeuer’
* Pyracantha : atalantioides ‘Gibsii’
* Pommier d’ornement : ‘Crittenden’
* Aubépine : semis de Crataegus, plants de Crataegus issus de semis à l’exception de ceux destinés à servir de porte greffes dans les établissements de production.

Pour plus d’information sur la biologie et la distribution géographique de cet organisme nuisible de quarantaine, vous pouvez consulter le site de l’OEPP (Organisation Européenne et méditerranéenne de Protection des Plantes) à l’adresse ci-dessous :
http://www.eppo.org/QUARANTINE/bact...

* cycle biologique d’Erwinia amylovora Erwinia cycle biologique (format pdf - 320.7 ko - 15/12/2015)