Contenu

Influenza aviaire : L’ensemble du territoire national métropolitain est placé en niveau de risque « élevé »

Après plusieurs pays du Nord de l’Europe, un premier foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) avait été détecté en Haute-Corse, le 16 novembre. Un nouveau foyer vient d’être confirmé dans une animalerie des Yvelines.
Les analyses conduites ont révélé la présence du virus H5N8, identique à celui détecté en Haute-Corse, non transmissible à l’Homme. Tous les oiseaux de l’animalerie des Yvelines ont été euthanasiés Comme en Corse, des zones de protection et de surveillance ont été mises en place autour du foyer.

L’ensemble du territoire national métropolitain a été placé en niveau de risque « élevé ».
AM_IA_risque_eleve_du_16_novembre_2020 (format pdf - 192.7 ko - 17/11/2020).

Les mesures renforcées, fixées à la fois par l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 et par l’arrêté ministériel du 8 février 2016 relatifs à la biosécurité en élevage de volailles sont rendues obligatoires et s’appliquent à l’ensemble des départements de la région Grand Est :
• claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
• interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
• interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements ;
• interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
• interdiction d’utilisation d’appelants ;
• vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet .

Ces mesures de prévention ont pour but de protéger les volailles domestiques d’une potentielle contamination elles engendrent des contraintes fortes principalement dans les filières exclusivement en plein air (volailles grasses, sous signe officiel de qualité).

L’enquête épidémiologique se poursuit afin d’identifier les liens entre ces deux foyers et l’origine de la contamination.

Professionnels ou non professionnels, l’ensemble des acteurs de l’élevage, de la chasse et de l’avifaune sauvage sont appelés à mettre en place sans délais les mesures de protection contre l’influenza aviaire.

La consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire – ne présente aucun risque pour l’homme.

Retrouvez les mesures de biosécurité à respecter par les professionnels et les propriétaires de basses-cours : https://agriculture.gouv.fr/influen...

Pour en savoir plus :
https://agriculture.gouv.fr/mots-cl...
https://www.plateforme-esa.fr/