Contenu

Lorsque le Royaume-Uni sera sorti de l’Union européenne, il deviendra, pour les exportateurs de l’UE, un pays tiers.

Lorsque le Royaume-Uni sera sorti de l’Union européenne, il deviendra, pour les exportateurs de l’UE, un pays tiers.
Cela implique que les produits agricoles, agroalimentaires, le bois, les produits de la mer, les animaux vivants et le matériel génétique animal pourraient nécessiter une certification avant expédition. Les lots devraient en conséquence être accompagnés de certificats attestant du respect des conditions (phyto)sanitaires exigées par le pays de destination.
Ces certificats sont établis par les DRAAF pour les végétaux et par les DD(CS)PP pour les animaux et les denrées d’origine animale.
L’entrée en vigueur de ces mesures dépendra de l’issue du processus du Brexit (accord de retrait ou non).
En tout état de cause, les exportations devraient se poursuivre sans ces formalités (phyto)sanitaires dans les premiers mois suivant la sortie du Royaume-Uni. Cela ne préjuge pas d’éventuelles règles douanières et réglementaires que le Royaume-Uni pourrait adopter unilatéralement dès sa sortie.

Nous vous invitions dès à présent à vous familiariser avec le processus de certification (phyto)sanitaire, notamment via les pages suivantes :
https://agriculture.gouv.fr/le-brex...
https://agriculture.gouv.fr/brexit

Des informations complémentaires seront fournies dès que des éléments plus précis en provenance des autorités du Royaume-Uni seront disponibles, notamment en ce qui concerne les procédures et le calendrier.