Contenu

Missions du pôle coordination

Le pôle coordination du SRAL a pour mission de coordonner l’action des agents du ministère de l’agriculture en charge des missions « qualité et sécurité sanitaires des aliments » notamment en Directions Départementales en charge de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Ces directions assurent pour le compte du ministère en charge de l’agriculture les contrôles destinés à garantir une alimentation saine en prévenant et réduisant les risques sanitaires à tous les stades de la chaîne alimentaire « de la fourche à la fourchette ».

Des réunions régulières des chefs de service de ces directions permettent d’harmoniser et d’optimiser l’application de la réglementation en matière d’hygiène alimentaire et de santé et protection animale sur la région.

Le pôle coordination apporte son expertise technique aux services départementaux. Il accompagne les services de contrôle dans la mise en œuvre des outils informatiques métiers tant dans le domaine animale que végétal. Il appui les services départementaux ainsi que le SRAL dans la mise en œuvre de la démarche par processus.

Il coordonne les Plans de Surveillance et les Plans de Contrôles (PSPC) qui permettent via des prélèvements en élevage, en industries agroalimentaire ou au niveau de la distribution, de rechercher la présence de contaminants de l’environnement, de contaminants microbiologiques, de résidus de médicaments vétérinaires ou de substances interdites.

Ce pôle a également pour mission d’accompagner les services départementaux afin de renforcer leur réactivité et leur efficience en matière de lutte contre les maladies animales en particulier pour les dangers sanitaires de première catégorie qui font l’objet de plans d’intervention sanitaire d’urgence (grippe aviaire, pestes porcines, fièvre aphteuse). A cet effet, il organise ou participe régulièrement avec les services départementaux à des exercices d’alerte.

Il peut réaliser également des contrôles relatifs à l’usage du médicament vétérinaire, à la protection animale ou à l’alimentation animale.

Enfin il s’assure de la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance sanitaire en relation avec les organismes à vocation sanitaire (OVS) et les organisations vétérinaires à vocation technique (OVVT). Il organise le conseil régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale (CROPSAV). Il contribue à l’émergence du schéma régional de maitrise des dangers sanitaires (SRMDS), schéma définit par l’association sanitaire régionale (ASR) qui précise la stratégie sanitaire régionale.