Contenu

SIA 2018

Haute. Les futurs visiteurs du Salon international de l’agriculture connaissent déjà son prénom et ses yeux khôlés, caractéristiques de l’Aubrac. Mais cette année, l’égérie du Salon ne sera pas seule dans son box !Affiche du SIA 2018 {JPEG}

Installé depuis 2009 en Gaec avec sa mère et son épouse, Thibaut Dijols codirige une exploitation de 130 Aubrac à Curières, près de Laguiole, le berceau historique de cette race rustique née sur les plateaux volcaniques de l’Aveyron.

Parmi elles : Haute, l’égérie du Salon international de l’agriculture. Âgée de six ans, la vache doit son nom à son port de tête : « Haute est assez fière, sans être prétentieuse. Dans le troupeau, elle a souvent la tête levée, elle observe ce qui se passe » précise son éleveur.

Des yeux khôlés, un beau pelage froment, des cornes en forme de lyre, quatre solides aplombs…
cliquez ici pour lire la suite