Contenu

Signature du contrat de projet de la forêt d’exception de Haguenau

Seul grand massif forestier de type médio-européen sur le territoire français (population autochtone de pins sylvestres en plaine dits « Pins de Haguenau »), réputée pour la qualité de ses chênes, notamment pour la tonnellerie, la forêt de Haguenau présente également la particularité d’appartenir depuis plusieurs siècles en indivision à l’Etat et à la ville de Haguenau.

jpg - 123.7 ko
Claude Sturni, maire de Haguenau, Chantal Ambroise, sous-préfète de Haguenau-Wissembourg, et Benoît Cuillier, directeur de l’agence ONF Nord-Alsace - ©Frédéric Guérin / ONF

Cette dernière s’est donc associée à l’ONF afin d’animer la démarche qui vise à attribuer à cette forêt le label « Forêt d’exception ». Un processus relativement long qui ne requiert pas simplement à mettre en évidence des spécificités particulières à un massif, mais bien davantage à fédérer les acteurs locaux autour d’objectifs et d’un programme d’actions concrètes traitant aussi bien l’accueil du public que la préservation de la biodiversité forestière et aquatique ou du patrimoine historique, que de la valorisation économique des produits de la forêt.

Le 26 février 2019, la signature du contrat de projet rassemblant et décrivant les 24 premières actions a fait l’objet d’une cérémonie dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville de Haguenau, en présence d’un représentant du comité national de sélection. Les premiers visas ont été apposés sur le document par Mme Chantal Ambroise, sous-préfète de Haguenau-Wissembourg et présidente du comité de pilotage, Claude Sturni, maire de Haguenau, et Benoît Cuillier, directeur de l’agence ONF Nord-Alsace. Elus de la région Grand Est, du département du Bas-Rhin, président du Parc Naturel des Vosges du Nord (1), présidents d’associations… ont ensuite également paraphé le document.

FE_Haguenau_ContratProjet_version_definitive (format pdf - 4 Mo - 18/03/2019) Contrat de projet
FE_Haguenau_ContratProjet_synthese_version_definitive (format pdf - 537.7 ko - 18/03/2019) Contrat de projet, synthèse

Débutée en 2015, cette démarche devrait permettre à la forêt indivise de Haguenau d’être la prochaine à rejoindre les 14 forêts françaises déjà labellisées dont, sur la région Grand Est, les forêts domaniales de Verdun et de la Montagne de Reims qui achèvent toutes deux leur premier programme d’actions et entament désormais la rédaction du second avec l’objectif de renouveler leur label.

(1) A noter que la forêt de Haguenau est incluse dans le périmètre de la Charte forestière des Vosges du Nord et que les deux démarches s’articulent naturellement entre elles.