Contenu

Xylella fastidiosa

Cette bactérie a été introduite récemment en Europe, en particulier en Italie en octobre 2013 ans la région des Pouilles (sud-est du pays), elle est présente sur le continent américain (Canada, USA, Amérique du Sud), en Asie (Taïwan) et a été signalée en Iran. Debut 2015, elle a été détectée en Corse puis dans le sud de la France
Les dépérissements provoqués par la maladie peuvent avoir des répercussions économiques de grande ampleur. Il s’agit d’une maladie fortement épidémique, transmises potentiellement par de nombreux vecteurs. L’ANSES considère que X. fastidiosa "constitue une menace réelle pour de nombreuses filières de production".
Xylella est nuisible à 200 espèces végétales. Elle peut affecter différentes espèces comme :

  • la vigne
  • les graminées (brome, paturin annuel, ray-grass d’Italie...)
  • les arbres fruitiers (pêcher, prunier...)
  • les grandes cultures ( betterave, trèfle, luzerne, tournesol, ...)
  • les légumes (navet, carotte, rhubarbe,...)
  • les arbustes d’ornements (photinia, laurier-rose, cotoneaster, pyracantha,...)
  • les plantes horticoles (pélargonium,agrumes, lantana ...)
  • les arbres forestiers (douglas, chênes, érables,...)
  • les plantes aromatiques (romarin, melisse, menthe,...)
  • les plantes sauvages (grande ciguë, pommier sauvage, airelle, genet à balais,...)
  • les plantes adventices (folle avoine, matricaire odorante, renouée persicaire,..)

Elle est transmise par des insectes piqueurs-suceurs, en particulier par le "cercope des près" (Philaeanus spumarius), présent dans notre région.
Les plantes peuvent être affectées par la bactérie sans présenter de signes spécifiques de la maladie bactérienne, car Xylella comprend plusieurs souches, avec une gamme d’hôtes et une expression des symptômes très variables.
La bactérie affectant le système vasculaire de la plante, les symptômes ne sont pas caractéristiques.
Sur le plan réglementaire, cette bactérie est inscrite sur l’annexe I partie A chap. 1 de la directive européenne 2000/29/CE : son introduction et sa dissémination sont interdites sur le territoire européen.
Les mesures de lutte au niveau européen sont précisées dans la Décision d’exécution (UE) n°2015/789 de la commission du 18/05/2015.

Pour plus d’informations :