Contenu

Xyllela, la bactérie tueuse des oliviers en Italie (Apulia) continue de sévir.

Affiche du ministère de l'agriculture "Plantes en danger"De nouveaux foyers sont découverts régulièrement en Europe : la France (Corse et PACA) n’est pas épargnée mais on compte aussi l’Espagne (Majorque et la région de Valence) et l’Allemagne (Saxe et Thuringie).
Elle s’attaque à quelques 75 familles végétales, 204 genres différents et 359 espèces !
Elle affecte une grande diversité d’espèces végétales : espèces fruitières (Prunier agrumes), vigne , plantes ornementales comme le laurier-rose, les polygales, l’olivier, la pervenche. Les plantes horticoles ne sont pas épargnées (pélargoniums graveolens, lavandes, rosier, giroflée, ainsi que les plantes aromatiques (romarin, Helichrysum). Les espèces forestières (érables et chênes) sont également attaquées, tout comme les plantes sauvages comme le chénopode ou la grande ciguë.
La maladie est transmise soit par une cicadelle, un petit insecte sauteur qui se nourrit de la sève des végétaux, soit par l’introduction de parties végétales de plantes venant de zones contaminées.
La destruction des végétaux par la bactérie se fait en quelques années. A ce jour, aucun moyen de lutte ne permet d’enrayer cette bactérie.

Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/xylella-liens-utiles-et-documentation