Contenu

Conjoncture végétale Grand Est, novembre et décembre 2017

Après un printemps difficile, la pluviométrie automnale a permis de compenser en partie la sécheresse de printemps-été pour les prairies et de notamment favoriser la fin de cycle de production du maïs. Ces pluies ont aussi permis le développement des betteraves et des pommes de terre. La collecte de céréales et d’oléoprotéagineux se situe dans la moyenne quinquennale. Malgré des résultats hétérogènes, la production de blé tendre, des orges et dans une moindre mesure de colza progresse après une année 2016 particulièrement décevante. En ce qui concerne le colza, les rendements compensent le recul des surfaces sur un an (- 21 %) par rapport à l’année 2016 mais reste en deçà de la moyenne quinquennale.

Conjoncture végétale Grand Est, novembre et décembre 2017 (format pdf - 373.8 ko - 29/12/2017)