Les initiatives régionales, les actions financées en 2016

Des paroles et des actes : Partageons nos expériences pour répondre aux DEPHY de demain

Les agriculteurs du réseau DEPHY Ferme du Grand Est, toutes filières confondues (grandes cultures élevage, arboriculture, viticulture, maraîchage, horticulture, pépinière), leurs ingénieurs réseaux et territoriaux, les financeurs, les élus et représentants des autres OPA, la presse ont été conviés.
Pourquoi ce séminaire ?
Le but de la journée est de faire le bilan des 5 premières années DEPHY et d’en tirer les enseignements pour intégrer les nouveaux agriculteurs et redynamiser les groupes qui se sont réengagés.
Cette journée a été co-construite avec les acteurs du dispositif DEPHY (ingénieurs réseau, territoriaux, DRAAF).

Porteur du projet :

png - 30.1 ko

Semaine des alternatives aux pesticides, une table ronde phytosanitaires à Kintzheim, avril 2016

Trois tables rondes étaient proposées par la Mutualité sociale agricole d’Alsace, mardi 26 avril à Kintzheim, dans le cadre de la semaine des alternatives aux pesticides : la santé des agriculteurs et des consommateurs, la prévention des usages, et leur évolution par la mobilisation de la recherche agronomique et des acteurs. Du débat, animé par Lionel Augier, il ressort que les pesticides ne sont pas un problème agricolo-agricole, mais bien global de choix de société où les agriculteurs sont coincés entre une demande sociétale de prix de la nourriture bas et le risque de santé que font courir ces produits.

Porteur du projet :

Conférence sur la réduction et les alternatives au désherbage chimique

Près de 150 personnes ont assisté le 1er février 2016 à la Conférence sur les alternatives au désherbage chimique, co-organisée par l’IUT de Nancy-Brabois et la Chambre régionale d’agriculture. Animées par des intervenants venant de différents horizons, les interventions se sont succédées lors de cet après-midi riche en partages. Après une introduction par les élèves de l’IUT sur les enjeux du désherbage chimique, la Chambre d’agriculture de Lorraine a exposé les méthodes de lutte agronomique, les nouveautés dans le domaine et les différentes solutions qui relèvent de l’agriculture de précision.
Pour mettre en œuvre ces solutions, les équipements de chez CASE IH et Amazone ont été présentés (guidage, coupure de tronçon, pilotage buse par buse).
La conférence s’est terminée avec le témoignage de 2 agriculteurs qui ont mis en place différents leviers pour économiser des produits phytosanitaires : allongement de la rotation, désherbage mécanique, micro-doses, décalage de semis et faux semis.
Les échanges ont ponctué cet après-midi très appréciée du public, ce qui augure le renouvellement d’autres actions de ce type tant les enjeux liés aux produits phytosanitaires suscitent de l’intérêt, que ce soit pour des raisons économiques, sociales ou environnementales.

Porteur du projet :

png - 30.1 ko

Chambre d’agriculture régionale du Grand Est

Journées de conférence Ecophyto à Damier Vert

Les visites des essais Damier Vert, organisées à Bouvron (54) par les coopératives lorraines, les 8 et 9 juin ont été un des événements qui a réuni le plus grand nombre d’agriculteurs au cours de l’année 2016. L’action de communication financée a consisté à profiter de ce rassemblement pour mettre en place un pôle dédié à Ecophyto, créer des animations spécifiques afin de mettre en avant des actions du plan Ecophyto, notamment celles impliquant les coopératives et leurs adhérents. Il a ainsi été possible d’animer 2 ateliers sur la co-construction dans les groupes Dephy fermes, et également de présenter le plan Ecophyto en Lorraine, les BSV, des techniques alternatives pour la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, le projet Ecophyto EXPE lorrain et de promouvoir la sécurité des utilisateurs. Une table ronde sur la réduction des phytosanitaires a également été organisée comme point d’orgue de la manifestation.

Porteur du projet

Colloque DEPHY viticole en Alsace

La Chambre d’Agriculture d’Alsace a organisé un Colloque Ecophyto-Dephy le 1er décembre 2016, objectif :
diffuser aux professionnels de la filière viticole les actions mises en place pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en viticulture.
Différents intervenants ont été sollicités pour présenter leurs projets : ingénieurs de recherche des réseaux Dephy Expé (Inra Bordeaux, Inra Alsace, IFV Val de Loire), Ingénieur Réseau du réseau Dephy Ferme (CAA), conseillers spécialisés (CAA et CA Grand Est).
Les invitations ont été envoyées aux acteurs de la filière (techniciens, viticulteurs, chercheurs, étudiants en viticulture etc.) via les messageries et l’invitation était en ligne sur le site de la Chambre d’Agriculture, sur le site du CIVA et diffusée dans la presse agricole locale.
Au vu des inscriptions, 130 pochettes de communication ont été tirées (documents distribués –non exhaustif- : Trajectoire de Marc Metz viticulteur du groupe Dephy CA68, Fiche SCEP DEPHY d’un viticulteur du groupe, fiche qualité de la pulvérisation…) et 100 pochettes ont été distribuées lors du colloque. Un retour du colloque a été mis en ligne sur le site de la Chambre l’Agriculture d’Alsace avec les présentations des différents intervenants.

Porteur du projet :

Champagne, journée agroé-quipements en viticulture

Deux journées pour découvrir les matériels disponibles pour l’entretien du sol en Champagne, c’est l’objectif des deux manifestations organisées par les chambres d’agriculture de l’Aube et de la Marne.
Un maximum de matériels de matériels différents était en situation sur le terrain, finalité : suivant les choix sur l’exploitation, montrer que l’on peut répondre à l’objectif de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques tout en assurant une vigne performante.
Plus de 400 visiteurs sur les deux sites, bien sur, les réseaux DEPHY étaient présents pour témoigner.

Porteurs du projet :

Vous pouvez visualiser les vidéos tournées lors des évènements :
https://www.youtube.com/watch?v=zOU...
https://www.youtube.com/watch?v=KZl...
https://www.youtube.com/watch?v=VFP...
youtube.com/watch?v=8Bwp2D23HCo&t

Champagne, la viticulture durable, une démarche globale de progrès

Créée par les professionnels, pour les professionnels. La protection de la santé et de l’environnement, la préservation des terroirs et des paysages en sont le pivot.
Son objectif est d’accompagner les viticulteurs champenois dans l’évolution de leurs pratiques. Les économies d’intrants engendrées sont multiples. Par exemple, en ce qui concerne les intrants phytosanitaires, une économie globale de 2 à 3 IFT est constatée. L’application du référentiel « Viticulture Durable en Champagne » peut faire l’objet d’une certification reconnue par le ministère de l’agriculture et conforme aux exigences du cahier des charges HVE.

Porteur de projet :

pour voir la vidéo cliquez sur l’image ci-dessous

VDC_Version_longueFinale IMG/flv/VDC_Version_longueFinale_cle8f1657.flv

Champagne, bien régler son pulvérisateur viticole

Régler son pulvérisateur est une des clés de la réussite de la protection de la vigne. C’est une étape indispensable pour optimiser les dépôts de produits avant d’envisager des réductions de doses.
Mais comment s’y prendre ? Cette vidéo aborde le cas de chaque pulvérisateur. Les plus fréquents en Champagne y sont représentés. La méthode, les astuces, tout y est.

Porteur de projet :

En cliquant sur les images ci-dessous, vous pourrez visionner les vidéos produites, elles sous format léger, vous pouvez obtenir une version en meilleur définition en adressant une demande par messagerie au service régional de l’alimentation : ecophyto-sral.draaf-grand-est@agriculture.gouv.fr

Reglages_pulverisation_Precijet_Debut-vegetation IMG/flv/Reglages_pulverisation_Precijet_Debut-vegetation_cle8ed4bc.flv
Reglages_pulverisation_CG_Expert_debut-vegetation IMG/flv/Reglages_pulverisation_CG_Expert_debut-vegetation_cle84c2e9.flv
Reglages_pulve_PRECIJET_Pleine-vegetation IMG/flv/Reglages_pulve_PRECIJET_Pleine-vegetation_cle4be64a.flv
Reglages_pulve_CGExpert_Pleine-vegetation IMG/flv/Reglages_pulve_CGExpert_Pleine-vegetation_cle461826.flv

Une journée pour les professionnels de l’arboriculture fruitère "Optimisation de l’efficacité des traitements phytosanitaires"

Mobiliser les différents acteurs vers la réduction de l’usage des produits phytosanitaires ; documenter les différents publics sur des techniques ou des systèmes économes en produits phytosanitaires.
Informer les producteurs sur les techniques d’irrigation économes en eau et permettant de garantir le niveau de récolte pour une optimisation du ratio traitement/tonnage.
Apporter aux arboriculteurs professionnels du Grand-Est les connaissances et les dernières innovations concernant les techniques de pulvérisation foliaire.
L’objectif est de limiter les traitements par les bonnes pratiques de réglages en pulvérisation.

Porteur de projet :

Voir l’invitation : L’invitation (format pdf - 928.3 ko - 03/08/2017)

Journées techniques : « Préserver la santé par la mise en œuvre de nouvelles pratiques culturales »

Afin d’accompagner les producteurs, horticulteurs et pépiniéristes du Grand Est, la station a engagé un programme d’expérimentation sur la mise en place de méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Les résultats obtenus ont été présentés lors des deux journées techniques organisées sur le site de Roville aux Chênes.
Ouvertes à tous, ce sont, à chacune de ces journées, environ 80 professionnels qui ont répondu « présents ».
Les matinées se sont déroulées dans la grande salle de l’école d’horticulture et de paysage de Roville, où les expérimentateurs ont synthétisé les travaux menés sur la thigmomorphogène, la stimulation de la biodiversité naturelle dans une culture de rosiers, par l’installation de plantes à pollen, réservoir de nourriture pour les syrphes.
Les après-midi ont été consacrés aux visites commentées des essais sur les microorganismes, les mulchs, la nutrition des plantes, et autres méthodes alternatives. Adossée aux références acquises sur la biotisation des substrats de rempotage, une fiche de synthèse précisant les intérêts et limites de l’incorporation des micro-organismes a été rédigée à destination des professionnels.

Les travaux de DEPHY expérimentation sur plantes à massif et chrysanthème, conduits à la station, permettent une approche technico –économique de systèmes innovants où, quasiment, seuls les régulateurs de croissance chimiques sont utilisés.
Les deux nouveaux groupes DEPHY ferme ont fait l’objet d’une présentation à la journée « portes ouvertes » du 14 septembre dernier.

Porteur de projet :

Ma commune "s’ennature"

Les contraintes réglementaires, liées à l’application de produits phytosanitaires prévues pour les collectivités, d’une part, et pour les particuliers, d’autre part, ont été présentées. Les habitants ont été informés sur les changements de paysages induits par la suppression des produits phytosanitaires et ont été invités à appliquer les techniques alternatives aux produits phytosanitaires dans leur jardin.

Porteur de projet :

Reconnaître et valoriser les auxiliaires naturels utiles à la protection des plantes dans les exploitations horticoles

Quatre affiches collector « Faune et Flore utiles à la protection des plantes » auprès du SCRADH, station d’expérimentation faisant partie de l’Institut technique de l’horticulture ont été distribuées aux observateurs participant aux relevés permettant d’établir le bulletin de santé du végétal : l’animatrice de l’association FLHOREAL rédigeant le BSV, trois distributeurs, sept exploitations horticoles alsaciennes ainsi que les trois lycées d’Obernai, Wintzenheim et Rouffach.
Ces posters accompagnent de manière ludique et évolutive la reconnaissance de la faune et la flore présentes dans l’environnement utiles à la protection des plantes.
Savoir reconnaître ces auxiliaires est le préambule indispensable à leur valorisation
et leur entretien dans les cultures quand ils apparaissent.

Porteur de projet :
Fleurs et plantes d’Alsace FLHOREAL

Produits phytopharmaceutiques : Quelles alternatives pour les entreprises du paysage ?

Le vendredi 1er juillet 2016, l’Unep Nord-Est organisait sa première journée Alternatives aux produits phytosanitaires, réservée aux professionnels du paysage. Le choix de cette thématique est guidé par le contexte réglementaire, qui restreint l’usage et modifie les règles d’utilisation de certains produits utilisés actuellement dans notre secteur d’activité. L’Unep Nord-Est souhaite par ailleurs préparer les entreprises du paysage de la région aux changements techniques et aux évolutions de mentalités qu’exige la transition vers le zéro phyto. L’information des paysagistes, des gestionnaires d’espaces verts et de leurs partenaires permet de sensibiliser les utilisateurs aux bonnes pratiques qu’il convient de mettre en place.
Au-delà des aspects théoriques et réglementaires, nous avons souhaité mettre l’accent sur le retour d’expérience en donnant la parole à des responsables de services espaces verts précurseurs et à des paysagistes engagés.

Porteur de projet :

Conférence Ecophyto ZNA Professionnels

La FREDON Champagne-Ardenne accompagne depuis plusieurs années les gestionnaires d’espaces publics vers une meilleure et moindre utilisation des produits phytosanitaires. Cet accompagnement se fait principalement par l’apport de conseils techniques pour la mise en place de méthodes alternatives aux produits phytosanitaires. En marge de cet accompagnement technique, la FREDON Champagne-Ardenne organise toute l’année des événements de sensibilisation à destination des publics non agricoles (gestionnaires d’espaces publics, de linéaires, paysagistes, etc.). Depuis 3 ans, elle organise sa conférence Ecophyto zones non agricoles (JEVI) dans le cadre de la Foire de Châlons. En 2016, la conférence s’est tenue le 29 août, de 9h30 à 12h au Capitole en Champagne (Espace Chardonnay).

Porteur de projet :

Matinées de démonstration des alternatives aux traitements phytosanitaires

Chaque année depuis 2010, la FREDON Champagne-Ardenne organise deux demi-journées de démonstration de matériels alternatifs aux traitements phytosanitaires afin de faire connaître l’ensemble des outils disponibles aux gestionnaires d’espaces publics pour une moindre utilisation des produits phytosanitaires. Au vu des changements réglementaires (Loi Labbé), il est plus que nécessaire de communiquer autour des techniques alternatives aux produits phytosanitaires existant actuellement. A destination des élus et agents de collectivités mais aussi des professionnels du paysage, elles sont la vitrine des solutions disponibles pour la réduction des produits phytosanitaires. En 2016, la FREDON Champagne-Ardenne a organisé deux matinées de démonstration. La première s’est tenue à Maubert-Fontaine (Ardennes), le 5 octobre 2016, la seconde à Epernay (Marne), le 6 octobre 2016.
Les deux matinées ont rencontré un franc succès avec 94 participants à Maubert-Fontaine et 110 à Epernay. Dix-huit démonstrateurs ont fait le déplacement jusqu’à Maubert-Fontaine et 20 pour Epernay. Cet événement prend de l’ampleur depuis plusieurs années, tant au niveau du nombre de participants que du nombre de démonstrateurs.

Porteur de projet :

Demi-journées techniques sur la gestion des adventices des espaces verts

La question de la gestion de la flore spontanée pose souvent de nombreuses interrogations aux gestionnaires d’espaces publics. Manque de connaissance sur ces végétaux, changements réglementaires, questions sur les méthodes alternatives sont autant de freins à la gestion des adventices sans produit phytosanitaire.
Acteur impliqué dans l’accompagnement des collectivités pour la gestion des espaces publics, la FREDON Champagne-Ardenne a proposé des matinées d’information (1 par département) afin de fournir des clés aux agents et élus pour mieux connaître et mieux gérer la végétation indésirable en ville. Quatre matinées ont été organisées : le 4 octobre à Reims (Marne), le 13 octobre à Champsevraine (Haute-Marne), le 14 octobre à Revin (Ardennes), le 18 octobre à Saint-Pouange (Aube).

Porteur de projet :

Matinée d’information : tendre vers le zéro phyto dans les terrains de sports

De plus en plus de collectivités s’engagent dans une démarche zéro-phyto. Cependant, d’importants problèmes de gestion subsistent lorsqu’il est question des terrains de sport : exigence des usagers, intolérance vis-à-vis de la végétation indésirable élevée, fragilité du gazon face aux agressions biotiques et abiotiques, etc. Afin d’apporter des solutions concrètes aux gestionnaires de terrains sportifs, la FREDON Champagne-Ardenne a proposé une matinée d’échanges et de démonstrations de matériels sur la thématique du zéro-phyto dans les terrains de sport. Elle s’est déroulée à Châlons-en-Champagne (Marne), le 23 novembre 2016.

Porteur de projet :

Matinée d’information : tendre vers le zéro phyto dans les cimetières

Malgré les efforts fournis pour arrêter les traitements chimiques dans les espaces publics, les cimetières sont très souvent cités comme des espaces à contraintes pour le zéro-phyto. Une étude menée par Naturparif en 2014 montre d’ailleurs que si 80% des communes d’Ile de France sont en zéro-phyto dans les espaces verts, 73% d’entre elles traitent encore dans les cimetières. Pourtant des solutions existent, de la conception des nouveaux cimetières jusqu’à l’aménagement des cimetières existants. La FREDON Champagne-Ardenne a donc proposé aux communes champardennaises une matinée technique sur la gestion des cimetières en zéro-phyto, le 8 novembre 2016, à Reims.

Porteur de projet :

L’épidémiosurveillance et la lutte contre les campagnols, Lycée agricole de Pixerécourt

De par ses missions en surveillance du territoire et de gestion de la problématique campagnol, la FREDON Lorraine a été sollicitée par le Lycée Agricole de Pixerécourt pour intervenir devant ses étudiants. L’objectif de cette action était de faire découvrir le réseau BSV (Bulletin de Santé du Végétal) aux étudiants et également de leur transmettre les ‘’bons réflexes’’ par rapport à la gestion de la problématique campagnol.

Porteur de projet :

ECOPHYTO présent au « Forum Maraîchage, Arbo, Viti, Petits fruits bio du Grand Est » 5ème Edition 2016

Organisme reconnu pour la lutte contre les campagnols et dans la mise en place de techniques alternative à la gestion des maladies/ravageurs en arboriculture, la FREDON Lorraine a été sollicitée par l’Organisme ‘’Bio en Lorraine’’ afin de participer à la manifestation « Forum Maraîchage, Arbo, Viti, Petits fruits bio du Grand Est » 5ème Edition 2016.

Porteur de projet :

png - 3.8 ko