Contenu

Conjoncture animale Grand Est, janvier et février 2019

Malgré une baisse de la collecte laitière, des réformes de vaches en hausse et des prix qui fléchissent légèrement en fin d’année, le bilan régional annuel de production reste le plus positif de la filière laitière française. La légère augmentation des cours bovins et ovins de décembre a permis une stabilité sur l’année, contrairement aux cotations porcines, toujours aussi moroses. Les abattages de bovins sont comparables en 2018 à l’an dernier, malgré des disparités importantes selon les différentes catégories. Cette stabilité est aussi de mise pour les ovins, tandis que dans le même temps, la production porcine régionale a progressé de 7,7 %.

Conjoncture animale Grand Est, janvier et février 2019 (format pdf - 451.9 ko - 07/03/2019)