Contenu

Conjoncture animale Grand Est, mai et juin 2018

Les livraisons de lait à l’industrie poursuivent la hausse entamée depuis huit mois et dépassent les volumes produits en 2017 à la même époque. Moins marquée en production conventionnelle, l’évolution en lait biologique progresse à un niveau jamais atteint dans la région et représente aujourd’hui 4 % de la production totale de lait. Cette hausse de livraison s’accompagne d’une baisse du prix du lait conventionnel de 20 euros en mars et avril. Le prix du lait biologique, resté stable en mars, diminue fortement en avril.
Orienté à la baisse en avril, le cours des bovins s’accroît au mois de mai. Seul, le cours des génisses est en repli depuis le début de l’année. L’abattage des ovins, plus important en mars avec les fêtes pascales, retrouve un niveau habituel dans un contexte de prix favorable. La viande de porc se maintient à des cours bas avec une activité d’abattage importante surtout en Alsace.

Conjoncture animale Grand Est, mai et juin 2018 (format pdf - 498.1 ko - 26/06/2018)