Contenu

Conjoncture végétale Grand Est, janvier et février 2018

Le bilan 2017 des grandes cultures est globalement le même toutes filières confondues : une année dans la moyenne sur le plan
de la production en Grand Est, mais des cotations à la baisse sur les marchés du fait de récoltes abondantes à l’échelle mondiale
et d’un euro fort par rapport au dollar.
Pour les céréales, oléagineux et protéagineux, la collecte 2017 est dans la moyenne quinquennale après une année 2016 en retrait.
La campagne betteravière 2017/2018, première d’un régime hors quota et prix minimum garanti, touche à sa fin et établit un record
de production (+ 23 % sur un an). La production de pommes de terre est également en hausse en 2017 malgré un début de cam-
pagne difficile sur le plan climatique. Ces bons résultats se retrouvent au niveau européen, ce qui pénalise le marché en ce début
d’année.