Contenu

Journées techniques : « Préserver la santé par la mise en œuvre de nouvelles pratiques culturales »

Afin d’accompagner les producteurs, horticulteurs et pépiniéristes du Grand Est, la station a engagé un programme d’expérimentation sur la mise en place de méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Les résultats obtenus ont été présentés lors des deux journées techniques organisées sur le site de Roville aux Chênes.
Ouvertes à tous, ce sont, à chacune de ces journées, environ 80 professionnels qui ont répondu « présents ».
Les matinées se sont déroulées dans la grande salle de l’école d’horticulture et de paysage de Roville, où les expérimentateurs ont synthétisé les travaux menés sur la thigmomorphogène, la stimulation de la biodiversité naturelle dans une culture de rosiers, par l’installation de plantes à pollen, réservoir de nourriture pour les syrphes.
Les après-midi ont été consacrés aux visites commentées des essais sur les microorganismes, les mulchs, la nutrition des plantes, et autres méthodes alternatives. Adossée aux références acquises sur la biotisation des substrats de rempotage, une fiche de synthèse précisant les intérêts et limites de l’incorporation des micro-organismes a été rédigée à destination des professionnels.

Les travaux de DEPHY expérimentation sur plantes à massif et chrysanthème, conduits à la station, permettent une approche technico –économique de systèmes innovants où, quasiment, seuls les régulateurs de croissance chimiques sont utilisés.
Les deux nouveaux groupes DEPHY ferme ont fait l’objet d’une présentation à la journée « portes ouvertes » du 14 septembre dernier.

Porteur de projet :