Contenu

Mobilisation générale et solidaire contre la Sharka

Journée solidaire de prospection des symptômes de la Sharka

feuillages surveillance de la maladie Sharka {PNG}Les 3 et 8 juin, ce sont chaque fois 35 personnes qui se sont retrouvées dans les vergers respectivement de Westhoffen et des environs de Colmar, non pas pour le plaisir d’une cueillette des premières cerises arrivées à maturité, mais pour rechercher la maladie de la Sharka dans les vergers de fruits à noyaux (quetsche et mirabelle notamment).

Après un petit rappel des symptômes de la maladie par la FREDON Alsace, dès 7h30, chaque équipe, formée de 5-6 personnes issues de la FREDON Alsace, du SRAL, de la Chambre d’Agriculture ou bien encore des moniteurs arboricoles a parcouru 5 ha de verger en procédant à une observation systématique de tous les arbres et de presque toutes leurs feuilles...

Sous le soleil, l’entraide des partenaires locaux pour lutter contre cette maladie a permis de doubler la surface habituellement prospectée dans ces secteurs. Il aura néanmoins fallu faire avec les impératifs de traitements de produits phytosanitaires après les pluies des jours précédents et avec la chaleur ou les orages... Mais pas moins de 80 arbres ont été repérés et vont faire l’objet d’une expertise de la FREDON Alsace.
A 13h, les acteurs se sont retrouvés autour d’un repas convivial pour clôturer cette matinée aussi ardue pour les pieds que pour les yeux.
surveillance maladie de SHARKA verger {JPEG}

Explications autour de la Sharka et du plan d’action de lutte
La Sharka est une maladie très contagieuse des arbres fruitiers à noyaux. Elle est considérée organisme nuisible par la réglementation communautaire et de lutte obligatoire en France. Les fruits sont déformés, tâchés et leur consistance et goût sont modifiés, les rendant invendables en fruits de table et intransformables.

Une des étapes de lutte consiste en une prospection obligatoire, aux frais des propriétaires afin de détecter des symptômes sur feuille d’avril à juillet.
En région Grand Est, et plus particulièrement en Alsace, zone la plus touchée de la grande région une caisse de solidarité a été mise en place, financée par les professionnels et les collecteurs de fruits afin d’organiser la lutte contre la Sharka. Mais puisque l’Alsace est marquée par un réseau dense de vergers familiaux, alors, ces journées solidaires avec les moniteurs arboricoles du 3 et 8 juin sont une proposition innovante pour compléter les actions de luttes réglementaires mises à la charge du propriétaire. En tout, depuis 2011, près de 800 arbres ont déjà été abattus en Alsace. Sachez que la Sharka est aussi une problématique internationale, en effet, les dégâts et la lutte au plan mondial sont estimés à 10 milliards euros sur 30 ans ...