Contenu

Sécurité des établissements d’enseignement agricole

PPMS risques majeurs enseignement agricoleLes établissements d’enseignement peuvent être confrontés à des accidents majeurs d’origine naturelle (tempête, inondation, séisme, mouvement de terrain,...) ou technologique (nuage toxique, explosion, radioactivité,...), ainsi qu’à des situations d’urgence particulières (intrusion de personnes étrangères, attentats,...) susceptibles de causer de graves dommages aux personnes et aux biens.

De tels événements constituent des situations d’exception, susceptibles de laisser un certain temps la communauté scolaire seule et isolée : les plans particuliers de mise en sûreté (PPMS) visent à mobiliser des mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l’arrivée des secours extérieurs ou le retour à la normale.

La construction d’un PPMS, comme sa mise en œuvre, s’effectue sous la responsabilité du chef d’établissement. Il doit être adapté aux spécificités de l’établissement, prendre en compte les risques majeurs liés à son environnement et les composantes propres à l’établissement d’enseignement dans les situations ordinaires de la vie scolaire, mais également dans les situations particulières liées aux activités extra-muros et péri-éducatives.

Le PPMS est un plan dynamique et évolutif, qui doit être testé par des exercices réguliers et réactualisé pour tenir compte des évolutions de l’établissement et des risques environnants. Les exercices permettent également de tirer des enseignements utiles à l’amélioration du plan.

Vous êtes un établissement d’enseignement agricole ?
Rapprochez-vous au besoin de votre DRAAF pour tout appui sur le sujet.