Contenu

Extension préoccupante des cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans l’avifaune sauvage du Grand Est

Date publication 05/12/21
L’extension préoccupante des cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans l’avifaune sauvage du Grand Est (plus de 330 oiseaux morts collectés au 06/12/21), entraine des mesures supplémentaires. L’objectif de ces mesures, est de limiter la diffusion du virus dans l’avifaune sauvage et réduire le risque d’introduction du virus IAHP dans le compartiment des oiseaux domestique.

Ainsi, une nouvelle zone de contrôle temporaire élargie (ZCT) est créée en Meuse et en Meurthe-et-Moselle

.
Elle comprend :
- les communes des 4 ZCT déjà en place sur ces 2 départements, dans un rayon de 5 kilomètres autour des cas confirmés sur :
* le lac de Madine ;
* l’étang de Lachaussée et ses étangs périphériques ;
* l’étang du Haut-Fourneau ;
* les étangs de la Forêt Domaniale de la Reine.
- et l’ensemble des communes de la zone à risque particulier (ZRP) de LA WOEVRE qui n’étaient pas encore incluses dans une ZCT.

Dans l’ensemble des communes situées dans cette zone, les mesures suivantes doivent être rigoureusement respectées :
- les élevages commerciaux sont mis à l’abri, les basses-cours sont recensées et les volailles strictement claustrer ;
- les élevages sont mis sous surveillance renforcée, les règles de biosécurité y sont rigoureusement appliquées ;
- les mouvements dans les élevages commerciaux et les basses-cours sont soumis à des règles particulières ;
- la chasse au gibier à plume est strictement interdite, mlais a chasse au gibier à poil peut faire l’objet d’une dérogation sous réserve d’une sensibilisation aux règles de biosécurité ;
- les activités de loisirs en dehors des allées forestières, ainsi que les activités lacustres et de pêche sont interdites, mais certaines activités de pêche peuvent faire l’objet d’une dérogation sous réserve d’une sensibilisation aux règles de biosécurité.

La découverte d’oiseaux morts doit être signalée à la direction départementale en charge de la protection des populations du département concerné.
DDETSPP 55 : ddetspp-animal-environnement@meuse.gouv.fr
DDPP 54 : ddpp@meurthe-et-moselle.gouv.fr

JPEG - 8.6 ko
ZCT_WOEVRE_au_03122021-0
png - 140.8 ko
Plaquette_d_information

A ce jour, dans le Grand Est, aucun élevage commercial n’est infecté par le virus de l’IAHP. En revanche, un important foyer a été déclaré dans un élevage du département du Nord en fin de semaine dernière, ce qui a entrainé la perte immédiate du statut indemne d’IAHP de la France avec des conséquences économiques graves pour la filière avicole.
Toutes les mesures doivent être prises pour éviter une dégradation plus importante de la situation sanitaire vis-à-vis de cette épizootie.

Pour plus d’informations :

lien préfecture de la Meuse
lien préfecture de la Meurthe-et-Moselle
lien Ministère de l’Agriculture
lien plateforme Epidémiologie de Santé Animale