OTEX 2000, 2010

publié le 6 juillet 2022

Retour

Les exploitations sont classées selon leur spécialisation : l’orientation technico- économique (OTEX). Ce classement se fait à partir des coefficients de production brute standard (PBS).
Les exploitations sont classées selon leur spécialisation : l’orientation technico- économique (OTEX). Ce classement se fait à partir des coefficients de production brute standard (PBS).

Chaque production d’une exploitation est valorisée à l’aide d’un coefficient qui reflète la valeur moyenne des rendements et des prix observés sur une période de 5 ans. Ainsi, une production brute est calculée pour chacune des productions végétales et chacune des productions animales. Ces productions brutes unitaires sont ensuite additionnées pour obtenir des PBS dites ’partielles’ par type de production, comme la PBS grandes cultures ou porcins. La détermination de l’otex est obtenue en mettant en regard ces PBS partielles avec la PBS totale. Pour être classée dans une otex, la règle la plus fréquente est qu’une ou plusieurs PBS partielles doivent représenter plus des 2/3 de la PBS totale.
L’otex communale ne représente pas l’otex majoritaire parmi les exploitations de la commune mais reflète la diversité des productions présentes sur le territoire communal.



Sources :

OTEX 2000

Carte otex communale

 
OTEX 2010

Carte otex communale, évolution décennale