Contenu

Essentiel n°4 : Filière plantes à fibres

Le Grand Est représente 6 % des surfaces françaises de plantes à fibres. Avec plus de 6 500 d’hectares de chanvre industriel, le Grand Est occupe la 1ère place des régions françaises avec 71 % des surfaces. Et, à l’échelle européenne, la région compte à elle seule un cinquième des surfaces de chanvre industriel. Dans le Grand Est, le lin textile occupe 1 300 hectares soit 1 % des surfaces françaises. Les autres plantes à fibres sont peu présentes dans la région.
En 2020, la filière lin textile a été perturbée par le confinement qui a mis à l’arrêt temporairement les entreprises de teillage françaises. De même, la chanvrière de l’Aube, principal acteur de la transformation du chanvre, a interrompu deux semaines son activité lors du premier confinement.
Après une baisse en 2019, les surfaces implantées en chanvre en 2020 sont reparties à la hausse et devraient poursuivre leur croissance en 2021, avec 12 % de surfaces supplémentaires par rapport à 2020. Cette augmentation doit permettre de reconstituer les stocks amoindris après deux années de faibles récoltes et de répondre à la demande croissante des marchés.
La production de chanvre sous label agriculture biologique se développe également, avec un doublement du nombre d’exploitations en ayant depuis 2011 en France métropolitaine pour atteindre 282 exploitations en 2019. Dans le Grand Est, 46 exploitations cultivent du chanvre certifié ou en conversion en agriculture biologique pour 589 hectares en 2019.

publication filière plantes à fibres (format pdf - 1.6 Mo - 03/05/2021)