Contenu

Etude n°3 : Bilan des aides surfaciques et couplées de la PAC 2015 - 2019 dans le Grand Est

Dans un contexte de baisse de budget européen prévu par le cadre financier pluriannuel 2014-2020, les règles d’attribution des aides surfaciques et couplées de la politique agricole commune (PAC) définies pour cette programmation, se traduisent dans le Grand Est, entre 2015 et 2019, par une perte de 3 % en montant, soit 28 millions d’euros. En 2019, les exploitants de la région ont perçu 872,2 millions d’euros, répartis en 84 % d’aides directes au revenu (1er pilier) et 16 % d’aides au développement rural (2nd pilier).
Les règles de cette programmation ont eu un impact différent selon les départements, avec un déplacement d’une partie des aides des zones de grandes cultures vers les zones d’élevage.
L’indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN) a été confortée dans ses montants et son zonage d’application revu. Dans le Grand Est, cela se traduit par une augmentation conséquente des bénéficiaires et des crédits, portés à 65,7 millions d’euros en 2019.
Les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) contractualisées permettent de maintenir des pratiques agricoles existantes et d’en encourager de nouvelles dans un souci de préservation de l’environnement. Ce sont 25 millions d’euros qui y ont été consacrés en 2019.
PDF
Publication aides PAC (format pdf - 2.4 Mo - 16/04/2021)