Contenu

Publications

champ de céréales et haie d'arbres Lorraine 2010
Pour une demande de statistique :
statistique.srise.draaf-grand-est@a...
Actualité
Avec plus de 250 000 brebis mères, le Grand Est occupe la 5ème place des régions françaises pour son effectif d’ovins, dont la quasi-totalité est de race à viande. Dans le Grand Est, les élevages et effectifs sont concentrés au centre de la région, sur un axe allant du nord-est au sud-ouest, dans les départements de Moselle, Meurthe-et-Moselle, Vosges et Haute-Marne. La filière occupe également une place importante au centre et nord des Ardennes. La production sous label AB se développe, celle-ci étant (...) publié le mercredi 17 février 2021
En 2019, dans le Grand Est, le nombre d’exploitants forestiers continue de baisser alors que la récolte de bois est proche de celle de 2018 (- 0,7 %). La production de sciages est proche aussi de celle de 2018 (- 0,8 %) en Grand Est, la production nationale de sciages affichant une baisse plus marquée (- 4,4 %) publié le mercredi 3 février 2021
Le mémento de la statistique agricole de la DRAAF Grand Est rassemble les principales données agricoles, agroalimentaires et forestières. publié le lundi 11 janvier 2021
Avec plus de 470 hectares de houblon, le Grand Est, ou plus précisément le Bas-Rhin, est le premier territoire de production de houblon en France. Ainsi, entre 90 % et 95 % des surfaces françaises y sont situées, la majorité des surfaces restantes étant localisé dans le département du Nord. La filière locale est structurée autour de la coopérative du Comptoir agricole et de l’association des planteurs de houblon d’Alsace... publié le lundi 30 novembre 2020
Le Grand Est se situe parmi les régions peu productrices de volailles de chair (10ème sur 13), avec une production essentiellement de poulets. La région compte près de 1 200 bâtiments d’élevages de volailles de chair, dont 900 sont aptes à produire du poulet de chair pour une capacité totale d’élevage d’environ 8 millions de têtes. Parmi ceux-ci, un tiers affiche une capacité d’élevage inférieure à 1 000 têtes. Même si des élevages sont présents sur l’ensemble du territoire régional, deux bassins de (...) publié le lundi 16 novembre 2020