Contenu

Publications

champ de céréales et haie d'arbres Lorraine 2010
Pour une demande de statistique :
statistique.srise.draaf-grand-est@a...
Actualité
En 2018, le Grand Est est la 2e région de France métropolitaine en surface d’étangs pêchés avec 23 % des surfaces françaises (après le Centre Val de Loire, 33 %). La région contribue à 22 % du tonnage français de poissons d’étang et 3 % du tonnage de salmonidés. Les poissons d’étang comme les salmonidés y sont principalement destinés à la ... publié le mercredi 20 octobre 2021
Représentant 3,5 % des surfaces viticoles françaises en AOC (15 606 hectares en production), la production de vins d’Alsace pèse 414 millions d’euros dans les comptes régionaux de l’agriculture. La filière compte plus de 1 800 exploitants professionnels spécialisés employant près de 2 700 ETP salariés ainsi que près de 3 000 emplois en aval.En 2020, la crise sanitaire mondiale a fortement pénalisé les ventes. Les volumes commercialisés s’établissent à environ 111,5 millions de bouteilles et sont en ... publié le lundi 20 septembre 2021
Après un premier panorama cartographique en 2016 des secteurs agricoles, agroalimentaires et forestiers dans la région, la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et la forêt a mobilisé l’ensemble des données statistiques récentes à sa disposition pour s’intéresser, cinq ans après la constitution de la région Grand Est, aux évolutions que ces secteurs ont connues depuis une dizaine d’années. Il s’agit d’un portrait factuel constitué de cartes et de chiffres clés, sans analyse, permettant à chaque acteur de dégager les principaux enjeux dans sa sphère d’action. publié le mercredi 8 septembre 2021
Les événements climatiques de ces dernières années, et notamment les sécheresses récurrentes, ont des impacts plus ou moins marqués sur le fonctionnement et les résultats économiques des exploitations agricoles. Ainsi sur la période 2015-2019, les exploitations d’élevage bovin de la région Grand Est connaissent des déficits dans la production de fourrage. publié le mardi 31 août 2021
"La loi dite « EGAlim » du 30 octobre 2018 a introduit de nouvelles obligations pour la restauration collective. Elle fixe notamment un objectif d’au moins 50 % de produits durables et de qualité, dont au moins 20 % de produits biologiques, dans la composition des repas servis à partir du 1er janvier 2022. Une enquête a été menée en 2020 dans la région Grand Est pour dresser un point de situation « initiale ». Les premiers résultats sont restitués dans ce dossier et mettent en lumière des niveaux d’implication divers dans la mise en œuvre de la loi et, globalement, une marge de progression importante pour l’atteinte des objectifs qu’elle fixe en matière d’approvisionnements en produits de qualité." publié le vendredi 16 juillet 2021