Contenu

Comité paritaire sylvo-cynégétique du 25 septembre 2020 à Rémilly (57)

Le comité paritaire sylvo-cynégétique de la région Grand Est, constitué à part égale de représentants des intérêts forestiers et cynégétiques, s’est réuni le 25 septembre 2020, sur la zone à enjeux du « Massif d’Hémilly » en Moselle (57), reconnue en déséquilibre sylvo-cynégétique. Après la période de confinement du printemps 2020, cette réunion a permis de renouer avec les temps d’échanges en présentiel, dans le respect des gestes barrières. Délocalisé sur une zone à enjeux, le comité paritaire a ainsi permis un temps d’échanges sur site, avec les acteurs locaux, sur la mise en œuvre d’actions concrètes dans un esprit de partage de pratiques éprouvées.

Les échanges de la matinée ont eu lieu dans la salle polyvalente de Rémilly, à 25 km au Sud-Est de Metz. Un point a été fait par la DRAAF sur l’avancement du programme d’actions du comité paritaire. Deux sujets ont notamment été abordés : le cahier des charges de la plateforme forestière et cynégétique de télé-déclaration des dégâts de gibier, d’enregistrement d’indicateurs de changements écologiques (ICE), de surfaces en régénération et d’aménagements cynégétiques et le tableau de bord de suivi des zones à enjeux. Pascal ANCEL a ensuite présenté un bilan à 2 ans de la mise en œuvre, par le CRPF Grand Est, des indices de consommation et d’abroutissement sur la région, dans le cadre d’un projet soutenu financièrement par l’Etat. Le bilan de la saison de chasse 2019-2020 a ensuite été présenté, poursuivi par des échanges sur la méthodologie d’établissement du bilan annuel des dégâts de gibier.

Pour finir, Olivier JACQUE (DDT 57), Pierre-Jean MOREL et Éric MAGNIER (agence ONF Metz) ont présenté le contexte du massif d’Hémilly, son historique sylvicole et cynégétique et les actions mises en œuvre sur le massif pour rétablir l’équilibre forêt-gibier. Sur cette zone à enjeux, les acteurs locaux échangent au sein d’un comité cervidé, qui a pu valider des actions concrètes telles que le contrôle par corps des chevreuils ou la fixation d’objectifs de prélèvements collectifs et partagés. Les efforts mis en œuvre par les acteurs cynégétiques ont porté leur fruit avec une baisse quantifiée de la pression sur les jeunes peuplements forestiers et ont été salués par une première baisse de 10% des loyers de chasse pour les adjudicataires en forêt domaniale, conformément au cahier des charges en vigueur.

Les échanges se sont poursuivis l’après-midi sur le terrain en présence des acteurs locaux. L’agence ONF de Metz a présenté deux parcelles de régénération en chêne témoignant d’une amélioration (encore contrastée) de la situation sur cette zone à enjeux. Un premier arrêt a été fait sur une parcelle où le rétablissement de l’équilibre est acquis et la végétation déjà haute, pour un coût d’investissement de 4 000 €/ha. Le deuxième arrêté était sur une parcelle où l’engrillagement reste indispensable, avec un retard de croissance très nette (photo 3) et représentant un coût d’investissement prévisionnel de 8 200 €/ha.

Compte-rendu de la réunion : 2020_0925_CR_CPESC_VF (format pdf - 161.3 ko - 16/10/2020)

Diaporamas présentés en séance :
- Présentation DRAAF : 2020_0925_CPSC-presentationDRAAF_VF (format pdf - 1.3 Mo - 16/10/2020)
- Présentation "Indices de consommation" du CRPF : 2020_0925_CPSC-presentation_IC_CRPF_VF (format pdf - 1.9 Mo - 16/10/2020)
- Présentation "Massif d’Hémilly" : 2020_0925_CPSC_presentation57_ZEHemilly_vf (format pdf - 3.1 Mo - 16/10/2020)

Dossier de séance :
- Tableau de suivi du programme d’actions régional : 2020_0925_CPSC_point1_suivi_PA_vF (format xls - 61.5 ko - 16/10/2020)
- Fiche réflexe « Faune sauvage » du plan régional tempête (version projet du 08/09/20) : 2020_0925_CPSC_plan-regional-tempete_fiche_faune-sauvage (format pdf - 46.3 ko - 16/10/2020)

JPEG
Photo 1 : Échanges co-présidés par la DRAAF et le Conseil Régional, dans la salle polyvalente de Remilly

JPEG
Photo 2 : Parcelle de chêne avec une régénération de bonne venue (coupe d’ensemencement 2009)

JPEG
Photo 3 : Parcelle grillagée pour sauver la régénération naturelle, menacée par un déséquilibre sylvo-cynégétique (coupe d’ensemencement 2008)